Mondraker All Mountain Challenge 2017

alarmajf
Messages : 71
Inscription : lun. déc. 07, 2015 4:23 pm

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par alarmajf » lun. avr. 24, 2017 8:48 pm

salut les filles, avez vous le programme pour millau ? début à 16 pour retrait des plaques, c'est plus tard que l'année derniere
il faut je pense aller faire les reco avant d'aller retirer les plaques

il faut 8H15 pour aller à Roque Ste Marguerite


J-F

Avatar de l’utilisateur
LOLO
Messages : 1101
Inscription : lun. janv. 31, 2011 4:21 pm

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par LOLO » mar. avr. 25, 2017 10:11 pm

Ok pour rouler avant le retrait des plaques .

Avatar de l’utilisateur
marco
Messages : 3060
Inscription : dim. janv. 30, 2011 6:35 pm

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par marco » ven. avr. 28, 2017 10:23 am

Bon ride les copains
ramenez nous des Tofs et des souvenirs
A chaque fois que je vois un rider sur son VTT je ne désespère plus de l'espèce humaine HG Wells & Marco

Avatar de l’utilisateur
Gwen
Messages : 301
Inscription : ven. janv. 06, 2012 9:31 pm

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par Gwen » lun. sept. 25, 2017 9:44 pm

jamais trop tard pour un CR !!!

Après avoir avalé le massif central nous sommes arrivés tout frais à La-Roque-Sainte-Marguerite. Les 8 déjantés retrouvent Julien de Salon-de-Provence, qui vient chercher une revanche suite à son baptême du feu (plutôt glacial) lors du All Mountain Challenge 2016. Deux passages sont à reconnaitre. On part sur la 1ere reco, un truc de bigoudène avec 36 épingles sur 400 de D-. Une maille à droite, une maille à gauche, personne ne fait dans la dentelle. Arrivé sur un vieux pont de pierre on se regarde tous.. le ton est donné, certains dégonflent leurs pneus car il faut du grip c’est certain. Le terrain est mixte, des racines en dévers, un sentier sec et gravillonnant, des virages creusés dans du terreau et des marches de rocher que l’on ne voudrait pas tester après la pluie…On voulait du pilotage sur des portions rapides, c'est servi sur un plateau. Après cet apéritif le gruppetto commence à discuter de l’option voiture pour remonter les quelques kilomètres qui mènent au sommet de la deuxième reco.. heureusement Zolive, en bon cadre de l’échappée, remet tout le monde en selle pour continuer à la pédale.. merci Zolive . Effectivement il fallait de la lucidité car pris de vitesse on se grise du paysage montagneux et on dévale le sentier comme des couillons à la recherche du départ… le panneau ‘’arrivée’’ remet nos compteurs à zéro ... un peu frustrés de ce faux rythme on repart se faire ‘’plaisir’’ dans la Spé 3 de 2016 où certains avaient plus marché que pédalé ! cette fois ci la descente de cet ancien torrent est bien sèche, on se perd dans ce labyrinthe rocheux. C’est là que le héro de ce trip AMC 2017 fait la différence, Klem choisi de descendre à la cool pour pas se griller et en garder sous la pédale pour les 2 jours à venir, quelle sagesse, quelle expérience pour un rider si jeune et fougueux !

Image

Bref, on remballe nos mitaines et nos peaux de chamois pour aller à Millau chasser les puces et les plaques de course. Car ne vous trompez pas, ce n’est pas du loisir. Le samedi s’annonce grandiose avec un (ou plusieurs) soleil en perspectives au long des 2000 de D+/ D-.
L’orga a du prendre peur en nous voyant et on se voit offrir des gels à la framboise et le catalogue Mondraker.. euh y’a un problème avec nos bikes ? et on a pas l’air affutés ? bref on ne se dégonfle pas et on repart à fond les manivelles vers Le Rozier. On remonte le Tarn jusqu’au fond du vallon, le soleil déclinant arrose ce vieux village au milieu de la verdure et des falaises, ça va être goood ! On ne trouve pas de monstres dans l’auberge du Gévaudan mais 3 concurrents de la Baule pas encore encartés AVS, on mangera ensemble dans la grande salle de réception, sous des trophées de chasse devant un feu de cheminée. Les chambres sont tellement spacieuses qu’on en prend une à 10, Zozio dormira dans le couloir (pour des raisons connues dans le 44), avec Klem qui n’est pas du 44 et qui pense se reposer bien mieux. Je vous passe le menu afin d’économiser une demie page, on retiendra juste les portions d’1kg de lasagne par personne avec supplément viande.. Jusque là tout va bien Lolo n’a pris de gel à la framboise c’est rassurant.

Image

Enfin le jour J, celui qui solde plusieurs mois de préparation physique stricte, rigoureuse et intensive, dans la privation, l’abnégation permanente (voir dico), l’affutage régulier de nos corps d’athlètes. Le groupe explose dès le départ tant le surplus d’énergie n’est plus gérable, on s’extrait du fond des gorges pour arriver sur le plateau du Parc Régional des Grands Causse. Le cadre est magnifique, des champs de terre rouge aux sillons bien réguliers épousent les collines. On longe des prés verts, le ciel bleu uni nous envoi au paradis. Nous arrivons enfin au ‘’start’’. Spéciale secrète, créée pour l’évènement par le traceur Greg Noce, le trac s’installe et chacun se jette à l’eau.. un sentier, un passage, une trace, euh .. un itinéraire un peu free ride, genre 110 mètre haies serpentant droit dans la pente pendant 2 km !..
On se souvient des toboggans dans les pierres, des enchainements de marches plus hautes que longues, des épingles tracées pour du BMX, des plongeons droit dans les cailloux, des riders arrêtés sur le bord .., des metteurs d’ambiances qui te hurle dessus pour prévenir que c’est chaud (merci à eux), de leur cris de d’extase quand tu te gaufre (enc….), de nos vélos le rire aux lèvres qui soufflent des mécaniques à chaque atterrissage… bref tout le monde est ravi de ne pas avoir fait de reco (des fois il ne vaut mieux pas savoir…) et de s’être surpassé pendant ce run (certains ont même surpassé le vélo). On comprend qu’une fourche double Té et 200 de débattement peuvent avoir un intérêt dans certains cas. Quel spéciale!... un enchainement de franchissement rocheux avec beaucoup de flow. Après la deuxième spéciale tout le monde se retrouve au ravito, la banane, les bras en feu, les jambes aussi…reste à remonter en haut des 36 épingles, les descendre puis remonter environ 10km et re-traverser les collines et enfin on pourra surplomber notre petite auberge de chasseurs. Le dernier chrono est une trace ‘’crêpe complète’’ avec du fondant, du croustillant, du chaud, du froid et des twists surprenants. Tout le monde se retrouve derrière l’église pour prendre son ticket de résultat, son repas et un peu d’EPO sauce Mondraker… (Eau Plate Ordinaire)
Vous l’aurez compris on ne traine pas car la terrasse de notre chaumière est plus accueillante. Deux stratégies se dessinent, ceux dont le physique est l’atout principal se réhydratent avec Sergio et Martine qui nous ont rejoins, d’autres bichonnent leur machine en qui ils ont tout misé. Il faut être franc, demain c’est l’épreuve ultime : le XC ‘’de Millau’’ (un must).
Le repas du soir est mémorable, le chef qui en connait un rayon veux nous impressionner et il nous sert un bol d’Aligot a chacun. C’est comme du préventif mais en plus épais, ça peux servir à coller les poignées. Heureusement il a rajouté beaucoup d’ail pour que ça passe mieux. Et puis certains ont commencé à prendre des gels à la framboise.. même Monsanto ne fait pas aussi efficace.

Aujourd’hui c’est dimanche, en bon compétiteurs expérimentés on organise un système très astucieux de dépose en voiture pour éviter la liaison de 300 D+ qui emmène au départ. La poursuite XC est lancée, c’est le baptême du feu pour beaucoup. Le départ est compliqué, pentu sur des dévers fuyants, on porte en descente puis on pousse en montée, enfin les choses rentrent dans l’ordre et la course est lancée. Klem super héro rigole dans sa barbe, il a des jambes de feu et sa stratégie des jours précédents paie, il dépasse Charles et accroche Julien pourtant surmotivé. Le parcours excellent défile sous les roues, après l’ultime ascension, on serpente sur un sentier de terre pourpre entre des bosquets, le vent est puissant, seuls quelques arbustes réussissent à pousser ici. Le final est rapide et ludique, idéal pour oublier les jambes brulantes. L’arrivée est une fête, avec le plaisir d’avoir atteint la cible. Avec 12 secondes d’écart suite à l’enduro, Gwen et Lolo bataillent sans relâche pendant 2h et finissent dans la même minute, ils ont fait l’essentiel en maintenant l’échappée jusqu’au bout devant les 3 baulois. Jef explose son chrono 2016 de 20 minutes ! dans l’euphorie il remonte chercher sa voiture à vélo !
On se retrouve au stand EPO, tout le monde est ravi. On décide d’aller rider dans les gorges du Tarn pour se détendre.

Il y a des nuages noirs et du vent. Dim - Mr Sécurité AVS – regarde immédiatement la météo, pas de pb les gars : ‘’vigilance orange sur la zone et grêle à partir de 17h seulement, on a 1h30 pour descendre les gorges à flanc de falaise, juste 15km pour 1000 de D- ‘’.. En totale abnégation (voir dico) il se place en sert fil pour ne laisser personne sur le bord du chemin (ce qui s’avérera inutile puisqu’au bord du chemin c’est le vide).
Bien sûr cette trace n’est pas vraiment FFCT et le guide Gwen garde ses distances pendant les nombreux portages en descente pour ne pas prendre (involontairement) des pierres sur la tronche par ses camarades. Heureusement la suite du parcours est magique, dans le recoin d’une paroi on traverse des maisons en ruines datant des templiers, on respire bien avec 600 mètres de gaz à gauche et la vue sur la falaise opposée de ce grand canyon. Le sentier en balcon est magnifique, il descend sur plusieurs kilomètres en suivant le relief, il est parfois érodé et étroit sur des graviers fuyants ... des images de Transvé envahissent l’esprit de Gwen et Lolo. On traverse des pierriers dont on ne voit pas la fin en contrebas, Charles et Biloute se la joue "Tito Tomasi et Mac Askill". Le vent s’accélère et les nuages sont maintenant bien noirs… Mais un bien fou nous réconforte, au détour d’un virage en aveugle, on aperçoit notre village d’accueil ! (= bière + douche + manger + rigoler à l’abris..). 10 minutes après l’arrivée, un orage de grêle s’abat sur l’auberge. La nature nous a laissé passer, on a cet étrange sentiment de réveil après un rêve....

Ce lundi la flotte a tout pourri notre terrain de jeu, ce sera forcément moins bien, mieux vaut conclure sur ces excellents souvenirs. Au retour on traverse des paysages de neige, on refait le match, on arrive à 18h à Saint Nazaire, on se dit aurevoir un peu bredouilles, comme si c’était fini.. dans le garage il reste cette poussière rouge sur le bike.. Est-ce que je le nettoie tout de suite ?... Mais que c’était bon ! ;-)

Avatar de l’utilisateur
Ozolive
Messages : 2941
Inscription : sam. janv. 29, 2011 6:09 am

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par Ozolive » lun. sept. 25, 2017 10:40 pm

Super Gwen, on en arriverai même à humer l'atmosphère de ce trip à travers tes mots.
Millau c'est vraiment très physique et très technique.
Spé 4, la dernière, était la meilleure, c'est pourtant celle ou je perds le plus de temps sur tout le monde, plus de physique, cuit, bouilli avec les 2000 de D+ dans les papattes.
Je suis Charlie, je suis Connardphobe

alarmajf
Messages : 71
Inscription : lun. déc. 07, 2015 4:23 pm

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par alarmajf » mar. sept. 26, 2017 2:22 pm

super Cr Gwen, vivement 2018 :)

Klem
Messages : 55
Inscription : lun. juin 29, 2015 11:59 pm

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par Klem » mar. oct. 03, 2017 10:59 am

Superbe CR Gwen !

Mais une question me turlupine désormais. Qui retourne en 2018 ? :D

Avatar de l’utilisateur
Ozolive
Messages : 2941
Inscription : sam. janv. 29, 2011 6:09 am

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par Ozolive » mar. oct. 03, 2017 1:01 pm

Se turlupiner ! Ne serait-ce pas une contraction de se turluter la pine :lol: :lol: :lol: . Sacré Klembar, ah t'es bien un clebs, y'a que les chiens pour faire ça :lol: :lol:
Je suis Charlie, je suis Connardphobe

Avatar de l’utilisateur
marco
Messages : 3060
Inscription : dim. janv. 30, 2011 6:35 pm

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par marco » ven. oct. 06, 2017 4:57 am

Merci Gwen, il va falloir t'y coller plus souvent
et ça fait sacrément envie pour l'an prochain ...
A chaque fois que je vois un rider sur son VTT je ne désespère plus de l'espèce humaine HG Wells & Marco

Avatar de l’utilisateur
LOLO
Messages : 1101
Inscription : lun. janv. 31, 2011 4:21 pm

Re: Mondraker All Mountain Challenge 2017

Message par LOLO » jeu. oct. 19, 2017 9:27 pm

Super CR gwen , des tas de bons souvenirs, c'était l'éclate ce week-end . :D

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité